LE POÈTE​

L’ on devient Poète quand on cherche un homme en soi à qui parler… et en 2000 les mots de Jacques Olivier Ensfelder trouve corps dans un premier recueil
« Brandons Suivi de Lucarnes » publié aux Editions Saint Germain des Prés. Puis 3 nouveaux livres dans un style poétique s’affinant  au fil de la maturité. 

Sur sa table de chevet, deux ouvrages qui ne le quittent jamais : « Les Lettres à un jeune Poète » de Rainer Maria Rilke, qui lui inspire une tendresse infinie et fraternelle, et les Haïkus de Matsuo Bashó.

Porté par cette vie intérieure  riche et sensible, il donne de nombreux récitals poétiques sur Henri Michaux, Andrée Chedid, Aimé Césaire, Monchoachi et anime des ateliers d’écriture autour de la poésie.

Il a présenté 2 chroniques littéraires à la télévision consacrées à la poésie sur Martinique 1ère (Alé liron) en 2002 et Zouk TV (le mag littéraire) en 2016.

Il réalise un documentaire sur la nécessité de la poésie « Poète, rêveur de mots » dans le cadre des « Nuits de la poésie » de la ville du Robert, dont il sera le directeur artistique durant quatre éditions.